Le PUR c’est quoi ?

L’isolation de la paroi horizontale  en contact avec le sol a été décidée en PolyURéthane.

Pour le placer, j’ai fait appel à la société

Ce produit est à mon sens irremplaçable, et le pétrole qui a été utilisé pour le produire est certainement bien mieux employé là qu’à être brulé pour alimenter un moteur à combustion interne (une bagnole, quoi !), ou pire encore à mon sens, dans un générateur d’énergie, thermique ou électrique (comprenez: soit dans un poële ou une chaudière à mazout, soit dans une centrale électrique dite thermique; et tout ça pour quoi? pour chauffer les petits oiseaux?)

Mon seul souhait est que dans quelques dizaines d’années, ce produit soit enfin recyclable. -Je suis intimement persuadé qu’après le pic du pétrole, dans le bas de la courbe descendante, on regardera ces produits comme des trésors, des « minerais » d’origine organique-.

Résistant à la pression (pour le sol, c’est important), il ne peut être attaqué que par la lumière mais là où je l’ai mis –entre la dalle et la chape armée-  il en sera bien protégé.

Il est insensible à l’eau et son pouvoir isolant est le plus élevé de tous les matériaux isolants. Presque étanche à l’air (90 %), mais pas assez hélas, il doit être doublé d’une couche plastique entre le béton de la dalle et le plafonnage des murs..

La mousse de Polyuréthane est un isolant alvéolaire, composé de fines cellules emmagasinant un gaz à faible conductivité thermique. Elle est très utilisée dans le bâtiment et l’industrie. Elle est obtenue à partir d’une réaction chimique, Après mélange, MDI + Polyols + Agent gonflant + Additifs donne de la Mousse de Polyuréthane

Les propriétés de la mousse de Polyuréthane dépendent :
– des composants chimiques
– de l’agent gonflant
– de la nature des parements

D’après la fiche technique, j’aurais un lambda de 0,021.

Pour les calculs PHPP, on prendra seulement 0.023 en fonction des conditions d’application, ce qui me donne pour le sol une valeur U de 0,086 w/m²K (je traduis R = 11,6). Cette valeur étant obtenue avec 25 cm d’épaisseur, ne figure pas sur la fiche technique: le PUR n’est pas réservé à l’isolation des maisons passives, beaucoup de constructions se contentent de moins que ca.

On peut discuter sur l’impact de ce produit, sur son empreinte écologique. J’ai cherché l’énergie grise de ce matériau, j’ai trouvé entre 1000 et 1200 kwh/m³, à égalité avec les panneaux fibre de bois (tendre)  et le verre cellulaire : (source ici).  Bon, vous me direz les panneaux de fibre de bois sont rarement utilisés pour leur capacité d’isolation.

Quant au cout, il est concurrentiel. J’ai trouvé ceci où j’ai rajouté le pouvoir isolant pour permettre une comparaison en fonction du pouvoir isolant :

Planchers, Isolation thermique de 4 cm Lambda EUR Pour R=1
Argile expansée, 10 cm 11,80
Verre cellulaire 0,040 – 0,055 23,40 27,8
Polystyrène, expansé 0,035 – 0,045 5,90 5,9
Panneau de laine de verre 0,035 – 0,045 5,80 5,8
Panneau de laine de roche 0,035 – 0,045 7,70 7,7
Panneau de polyuréthane 0,025 – 0,035 14,80 11,1

On pourrait dire encore bien des choses sur le PUR, ses dangers et ses nuisances mais il reste -à mon sens- irremplaçable dans beaucoup de situations.

Leave a Reply