Fonctionnement normalisé !

Depuis la mise en route du radiateur sèche serviette de la salle de bain qui est sensé fournir l’appoint complémentaire de chaleur par la salle de bain où se trouve une bouche d’aspiration (air aspiré plus chaud que la température moyenne de la maison = échange de chaleur amélioré = air pulsé plus chaud que si on n’avait pas chauffé la salle de bain… Bon pour ceux qui pédalent, je la referai encore, tant je trouve ca génial) depuis cette mise en route dis-je, j’avais un souci de circulation. Comme l’arrivée de l’eau venant du ballon tampon se fait par le plafond, il manque dans le circuit un purgeur qui permettrait de maintenir le tout en pression.

Et donc, depuis mardi ce purgeur a été placé. Il a fallu un peu de temps pour que la température du radiateur monte correctement, (le purgeur automatique prend son temps pour évacuer l’air qu’il collecte) mais maintenant c’est fait : il est régulièrement autour de 40 ° avec un ballon entre 50 et 60 °.
Avec ça, il fait 21 ° dans la salle de bain, 20, ° dans le séjour et 18 dans les chambres. L’idéal donc.
Hier nous avons eu un peu de soleil. Et je me suis inquiété (pour rien, je crois)
Les pompes se sont mises en route correctement, mais à chaque démarrage, la température des tubes diminuait : mise en route vers 70°, ils descendent très vite en dessous de 50, et même de 40 °. Je m’affolais en me disant qu’ils ne s’arrêtaient pas correctement. Finalement je me suis demandé si c’est la température en haut du ballon ou celle en bas qui compte pour la régulation ? la température du bas était aux environs de 30 °.
Ce qui m’amène à repenser que le poêle chauffe principalement le haut du ballon, ce qui fait une telle différence entre les deux zones : quand le ballon chauffe au soleil, la différence entre le haut est le bas du ballon est plus faible, il faut que je pense (à vérifier).
Autre remarque : est-ce que je suis juste quand je pense que le robinet d’arrêt central de la clarinette qui contrôle la pression des circuits doit être ouvert, pour que la pression du circuit radiateur profite aussi de la pression installée dans le circuit du poêle bouilleur.

Ce circuit est particulièrement petit : j’avais à un moment 2 bars de pression, j’ai fait sortir un quart de litre et la pression est directement tombée à 1,4 bar.
Voilà l’état de l’installation qui a produit 8,9 kwh d’eau chaude hier.

One Response to “Fonctionnement normalisé !”

  1. Michel dit :

    Vérification faite, André confirme:
    Oui, l’échangeur d’appoint qu’utilise le circuit chaudière est situé dans le haut du ballon et la stratification fait que circulateur se met en route quand la différence de T° entre le bas du ballon et les capteurs est favorable. Cela peut aboutir à ce que de l’eau sortie à 30° monte dans les capteurs et revienne à 40° alors que le haut du ballon est à 50°. Refroidissement donc dans le haut du ballon et parfois inconfort alors que l’ensemble du système à gagner quelques calories.

    et encore
    Oui, les 2 vannes supérieures bleues de la clarinette doivent rester ouvertes :
    – la 2eme pour mettre le circuit radiateur à la même pression que le circuit chaudière
    – la 3eme pour mettre l’ensemble des circuit en contact avec le vase d’expansion.

    merci a lui, donc

Leave a Reply