électricité toujours

Cette fois ci je publie les vrais plans du réseau d’eau

Plans établis sur un coin de table au vu de la situation, après avoir cogité pendant de nombreuses semaines, discuté longuement et choisi finalement une triple distribution

Eau potable

Eau froide

Eau chaude

Trois clarinettes, trois types de tuyaux (non, je n’ai pas de vert)

Encastrer le minimum, parce que les cables électriques, ça passe dans une saignée de 2 cm, les tuyaux d’eau, il faut creuser beaucoup plus. Mais quand même, je vois mal les tuyaux au-dessus des carrelages dans la salle de bain. ?

Par contre ce qui est dans l’espace technique, ce qui passe derrière la cloison du w-c suspendu, ce qui passe sous le pallier dans le réduit de la pompe à eau de pluie, ça peut rester à l’air libre. Au contraire d’ailleurs, ça me permettra de jeter régulièrement un coup d’œil su r l’état des conduites.

Dans la foulée,  nous avons commencé à sceller les boites dans les murs pour l’électricité. 0 l’autre bout les cables arrivent à la future armoire de connexion…

Faire du platre, poser les boites, faire arriver les cables juste là où il faut : ils doivent affleurer le fond de la boite, noyés dans le platre jusqu’au moment où une fois parvenus dans l’espace protégé, je peux détacher les fils pour préparer les connexions.

Le secret qui va assurer l’étanchéité, c’est que tout ce qui est noyé dans une épaisseur suffisante de platre (1,5 cm en moyenne) devient imperméable à l’air. D’où mon choix de réaliser la distribution en VOB plutôt qu’en fils libres sous gaines.

Parce qu’un tube annelé avec des fils séparés devrait être obturé à l’arrivé dan la boite avec au minimum un bouchon de silicone. Alors que le cable est lui-même complètement imperméable sans autre intervention.

Autre bonne nouvelle : les travaux continuent à l’extérieur. Je savais que j’aurais besoin de terre pour combler le reste du trou creusé sur la façade est pour enterrer le système d’écoulement des eaux, et je me demandais comment en trouver.

Je me suis rappelé au bon souvenir de mon terrassier et dès ce week-end, j’ai reçu déjà trois camions de schiste et de terre. Une bonne partie de ce qu’il faudra encore étaler pour qu’après tassement, je puisse aborder mon bâtiment sans slalomer entre des tuyaux et des trous.

J’en ai profité pour envisager sérieusement le creusement des lagunes, le, placement de cable électrique entre le milieu du terrain et le nouveau compteur et la traversée du compteur au tableau de distribution du domaine.

Après l’eau, ce sera la véritable conduite électrique qui va investir l’intérieur du bâtiment.

Avancée considérable.

…/…

Leave a Reply