attente (encore)

Mon dernier billet a peut-être paru fort abscond à certains, ou pas assez fouillé à d’autres.

Aujourd’hui je poste quelques vues du chantier en période de repos, prises lors d’un passage éclair dans les derniers jours de décembre.

Sous la neige et avec des jours aussi courts, la villégiature est peu utile à Revleumont , aussi j’ai seulement fait visiter le chantier, et j’en ai profité pour me rendre compte que le froid et la neige n’ont pas causé de dégâts. Heureusement

On voit bien avec la lumière rasante de l’hiver, que les pièces, particulièrement le rez de chaussée (c’est-à-dire le niveau 1, au dessus du sol) sont bien ensoleillées.

Il y aura moins de lumière dans l’espace sommeil, au sous-sol ou rez de jardin, puisque la terrasse va venir obscurcir les grandes fenêtres qui sont en ce moment en plein dans le soleil. À ce niveau le triple vitrage va se révéler indispensable, si l’ombre empêche le rayonnement de les atteindre.

Par contre je suis de plus en plus persuadé que le double vitrage, avec un coefficient solaire le plus important possible, sera positif pour la pièce de vie, exposée plein sud.

De la fenêtre ouest, on a vue sur l’entrée par la route communale

Et la surchauffe, me direz-vous ? Eh bien là, on verra. La canicule à Revleumont, dans les bois, j’attends encore de voir !

Leave a Reply