amende honorable

J’ai été un peu vite quant à mon appréciation sur le produit Knauf destiné à coller le béton cellulaire.

Finalement je crois que je l’ai mal préparé la première fois, parce qu’en préparant les reste du sac pour coller les blocs qui servent d’entretoises à mes poutres TJI,

img_0921

j’ai obtenu une pâte super onctueuse, plus du tout trop liquide, et sans grumeaux (pas de produit aggloméré, comme ça m’est trop souvent arrivé avec les sacs Ytocolle fournis par Ferry).

Il est bon de reconnaître ses erreurs.

Ce qui fait que mon propos revient surtout à apprendre qu’il vaut mieux prévenir que guérir, et qu’en toutes choses il se faut hâter lentement. Lé précipitation et le stress sont nuisible autant à la santé qu’au bon fonctionnement.

La prochaine fois, si je tombe à court d’un approvisionnement quelconque, je prends un jour de vacances…

C’est d’ailleurs ce que j’ai été obligé de faire aujourd’hui : il pleut sans arrêt depuis 24 heures sur mon chantier, et je n’ai pas eu l’occasion de continuer à placer le lattage destiné à stabiliser les poutres et a supporter la sous toiture.

Pourtant, ça avançait bien depuis la fin de la semaine dernière

Vendredi dernier, j’ai reçu les poutres et le Cellit.

img_0918a

Tiens, j’ai oublié de photographier le tas de Cellit, ainsi que le bois livré lundi matin pour la construction de la terrasse.

En tous cas, j’ai monté en quelques heures toutes mes poutres, et la maison prend un air beaucoup plus civilisé avec ce joli chapeau de paille.

img_0927a

J’ai commencé le lattage croisé qui soutiendra les plaques de Cellit. D’après ce que j’ai lu, même si en 22 mm, ce produit offre une certaine résistance à la pression, il vaut mieux ne pas trop le charger. J’ai donc décidé de croiser mes poutres FJI avec une latte que j’ai prévue tous les 60 cm (la largeur d’une plaque de Cellit) pour soulager l’effort demandé à la sous toiture , puisque les poutres reposent sur leur base, mais doivent être solidarisées au sommet. Les entretoises en Ytong ne montent pas à 40 cm, j’ai seulement prévu une brique de 10, soit sur une hauteur de 25 cm, l’espace entre la brique et l’âme de la poutre en OSB devra être consolidée par un jet de mousse de PUR.

img_0935

Mais j’avais compté sans les imprévus. Là où j’avais commandé des lattes 30/50 (3 cm x 5 cm), je reçois des longueurs de 24/36. Heureusement que j’en ai prévu assez, je mettrai une latte tous les 30 cm, le soutien des plaques n’en sera que meilleur, j’aurai moins à me préoccuper de placer les joints strictement au-dessus d’une latte, et je pourrai même me permettre de marcher sur ma sous-toiture en attendant que les tôles prennent leur place.

img_0934

Voilà. Il m’a fallu une journée (6 heures en cette saison) pour latter à peine plus que le local technique (3 m / 6). Je prévois donc la semaine prochaine pour arriver au bout de la boite de clous et de vis que j’ai entamée.

Dès qu’il cesse de pleuvoir, j’y retourne.

3 Responses to “amende honorable”

  1. Rem dit :

    Waouw… On dirait une maison.

  2. FABIAN dit :

    DBonjour, dans le cadre d’une rénovation je recherche ces poutres est que cela revient cher au mètre linéaire

    Merci
    j’ai payé de 10 a 6 euros en 35/8 cm, selon le fabricant

  3. Pierre dit :

    Pas mal! C’est à Roly?

    Non, pas à Roly
    à Revleumont (Cerfontaine)

Leave a Reply