Reception

Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre, il ne s’agit pas de la réception de la maison, non, pas encore. Juste d’une partie des matériaux. Ce lundi le fournisseur m’a livré la deuxième partie de ma commande de blocs de béton cellulaire.

La première partie est arrivée lundi dernier. Entre temps il a fallu  d’abord faire venir un camion de cailloux pour consolider le chemin d’accès mis à mal par la première livraison. Samedi soir, en arrivant je constate que les cailloux sont là, mais en tas ! Coup de fil dimanche matin, le bull vient en fin de journée étaler et tasser les cailloux, et je suis tranquille, le camion peut venir demain matin.

 

img_0310

Dans l’après midi, je fais un aller retour pour aller chercher 4 linteaux pour les portes intérieures, que je devais aller chercher le plus tôt possible, puisque je suis sans remorque pendant le mois de juillet, les transports doivent être terminés cette semaine.

Le transpalette que je me suis procuré sert pendant ce temps. En effet les 12 palettes de blocs ont été déposées au plus près du chemin, donc sur la moitié de la dalle accessible au bras de la grue embarquée sur le camion de livraison. Pour pouvoir faire livrer le reste, il fallait les déplacer vers l’est.

Une tonne par palette (en C5, une palette de béton cellulaire contient 32 blocs, soit un « cube » de 1,20 m (2 fois 60 cm) / 1,20 (4 fois 30 cm) / +/-1,10 (en hauteur, 4 fois 25  cm, plus l’épaisseur de la palette). 1,5 m³ fois 650 kg / m³, on arrive bien à la tonne. Heureusement, j’ai reçu l’aide de notre nièce en séjour occasionnel à Bruxelles, elle a mis son point d’honneur à pousser aussi fort que moi, je crois qu’elle y est arrivée !

Je me trouve donc maintenant avec une dalle remplie (au milieu) par un entassement coordonné de paquets jaunes, cernés par des lignes tracées au bleu.

 

img_0294 

 

Les blocs sont livrés,  il ne me reste plus qu’à les mettre en place. Ce qui ne saurait commencer avant que j’installe la coupure thermique.

Par chance, je passe à Couvin chez Gédimat pour chercher le verre cellulaire que j’avais commandé : la livraison vient d’arriver, j’ai devancé leur appel téléphonique, je peux enlever ma palette quand je veux.

Retour à Revleumont pour raccrocher la remorque, embarquement de ma palette, déposer le tout sur le terrain, et retour à Bruxelles avec Maël qui vient de passer un week-end chez papy et mamy.

 

img_0305

Voila un week-end bien rempli.

Leave a Reply