problèmes d’étanchéité

Un correspondant Unknown me demande en MP :

« Autre question, comment cela se passe avec le passage des cables électrique? car l’électricien doit faire des saignées dans les murs, il faut donc mettre le parevapeur après le passage de celui-ci. Comment, alors, fait-on pour bien étanchéifier les cables fixés au sol? »

Chaque fois qu’un cable (un une autre conduite d’air ou d’eau) traverse une membrane d’étanchéité, il doit être entouré d’un manchon, une matière souple imperméable qui entoure la circonférence du cable et se prolonge à plat sur la paroi traversée.

On peut utiliser pour ça des produits sophistiqués en caoutchouc,

ou bien simplement un ruban adhésif de bonne qualité qui enserre le cable et se répand sur la membrane,

ou bien on perce un trou de plus petit diamètre dans la membrane si elle est assez souple et on scelle la partie qui se resserre sur le cable avec un bon adhésif

Avant de me lancer dans l’évaluation de l’infiltrométrie, c’était une grande question à mon sens : quelle sera la résistance des rouleaux de scotch qu’on répand généreusement dans une maison étanche ? Combien de mois cela va-t-il rester efficace?

Si vous vous demandez quelle est la durée d’un pareil scellement, on a récemment démonté des maisons passives en Allemagne en place depuis 15 ans, les adhésifs de l’époque (et on ne peut pas dire qu’on n’a pas progressé dans ce domaine) étaient toujours efficaces, parfois même plus, les microfissures étant bouchées par des poussières déposées !

Le problème est donc de réduire au minimum le passage des cables de l’espace protégé dans l’espace non protégé. Si on travaille dans une ossature bois, on passe les cables sous le pare vapeur  et on les fait entrer dans des blochets dits étanches, on en trouve maintenant à peu près partout, de qualité variable sans doute.

Le principe est que la paroi du blochet est assez souple pour se rétracter autour du cable.

Si l’étanchéité est assurée par le plafonnage comme chez moi, les cables sont posés dans les saignées  et recouverts de platre. Le passage d’un étage à l’autre devant la membrane de PE entourant les hourdis se fait dans le platre.

J’ai distribué les cables sous la chape au dessus des hourdis, ils se trouvent dans l’espace protégé à ce niveau. Je les ai encastrés dans les saignées prévues pour alimenter chaque blochet en les faisant passer à la base du mur, la couche de polyéthylène faisant à chaque fois office de joint, et le platre posé dessus a assuré l’étanchéité de tous ces passages. Puis les cables sont rentrés dans les blochets dans un scellement au platre. Comme il n’y a pas de sollicitation à ce niveau, le joint platre / gaine de cable reste étanche. S’il le fallait on pourrait ajouter un joint de silicone (il en existe de nos jours qui résistent bien au temps.

C’est mon expérience, je suppose que d’autres, professionnels expérimentés, pourraient rajouter des précisions utiles, mais avec ça, j’ai pu me débrouiller.

4 réponses à “problèmes d’étanchéité”

  1. Quentin dit :

    Attention, les blochets « étanches » sont suffisamment étanches en maison BBC (France), mais pas assez en maison passive !
    En ossature bois, il faut donc faire une contre-cloison technique intérieure. Ou passer tous ses câbles dans les murs intérieurs ou aux sols et plafonds.

  2. Michel dit :

    merci de la remarque. comme je n’ai pas expérimenté l’ossature bois, il y a encore pas mal de choses que je ne connais pas. , mais mon correspondant ne vise pas la certification, jus
    te une étanchéité la meilleure possible.

  3. kieran dit :

    bonjour, je vais construire ma maison et je souhaite faire une maison la plus BBC possible et pour ça je vais isoler les mur en 140 de fibre de bois rigide.
    Mais ma question c’est :  » où je doit laisser ma lame d’air pour que l’électricien et le plombier perçe un minimum mon pare vapeur?  »
    je pense faire mon isolation comme ça : parpaing (béton)+ fibre de bois rigide+lame d’air ( je ne sais pas combien?) et brique platrière, est bon?
    merci de vos réponses…
    kieran

  4. Michel dit :

    l’isolation par l’intérieur, c’est pas réellement mon expérience
    je laisserai parler ceux qui savent

Laisser un commentaire