en urgence

une réponse à quelqu’un qui doit l’utiliser incessamment, parce que les plafonneurs vont arriver!

ce schéma indique comment assurer l’étanchéité à l’air lorsque le volume protégé englobe plusieurs niveaux, séparés par un plancher plafond de hourdis. (meme situation si le plancher plafond est composé d’une autre matière, comme des poutres de bois….)

il faut se souvenir que le béton non lissé, comme celui des hourdis, et les chapes en stabilisé, n’assurent pas une étanchéité à l’air suffisante. actuellement, seuls le plafonnage au platre, les dalles de béton lissé, les matières plastiques (feuille de polyéthylène) sont capables de retenir l’air de manière à assurer une étanchéité aux normes passives.

2 Responses to “en urgence”

  1. Quentin dit :

    Si les plafonneurs doivent arriver, il est peut-être malheureusement trop tard… Car le visqueen ne peut plus être placé.

  2. Michel dit :

    dans l’urgence, c’est difficile, mais on peut rever: si le visqueen n’a pas été placé autour des hourdis, serait-il possible de placer le plancher plafond hors de l’espace protégé?
    envisager un plafonnage au platre sur le plafond, raccord le long des parois de la trémie du ou des escaliers, assurer l’étanchéité de la traversée des conduits entre le rez et le 1er niveau, puis un sol assurant l’étanchéité à l’air , comme une dalle mince de béton lissé, raccordée aux plafonnages des murs?
    solution un peu théorique, peut etre conceptuellement applicable en rénovation.

Leave a Reply